Envie de participer ?

ESCRIME SUR VIE

24

févr. 2023

1er Championnat de France de Sabre Laser

Publié il y a 11 mois

1er Championnat de France de Sabre Laser

6 laseristes d'Escrime sur Vie ont participé au 1er Championnat de France de Sabre Laser à Metz !

Le vendredi 17 février 2023, un minibus a quitté Saint-Gilles-Croix-de-Vie en direction de la planète Metz ! À son bord ? La crème de la crème en terme de sabre laser : William, Baptiste, Franck, Elodie, Thibault et Matthias. Tous les 6 sont qualifiés pour le 1er Championnat de France de Sabre Laser. Ils sont accompagnés par Maître Pierre GODET, référent arbitrage de cette discipline. Un voyage calme, sous le signe du stress (pas pour tous), du sommeil (pour certains), des flashs (des étoiles bien sûr !), de jeux et discussions parfois... on passe les discussions !

Après 10h de route, nous étions à Metz, parking trouvé, lits réservés (qui dort avec qui ?), il ne restait qu'un restaurant à trouver. Chose faite, mais ce n'était peut-être pas le meilleur. Soit. Tout le monde attendait avec impatience le lendemain... La Vendée et Escrime sur Vie comptaient sur eux ! Alors, au lit tôt (après avoir trinqué quand même).

Réveil : 8h. On attaque les petits déjeuners : œufs, bacons, pâtes (on cautionne ! ou pas...), viennoiseries ainsi que café, thé, chocolat.... Un championnat de France ce n'est pas tous les jours ! On se prépare dans la bonne humeur, mais efficacement : Maître Pierre GODET est attendu de pied ferme au Palais des Sports de Metz (il est tout de même Référent National Arbitrage (on ne l'avait pas encore dit si ?).
10h, on est sur place, on rencontre nos futurs adversaires, on revoit des personnes rencontrées dans d'autres compétitions, des fans (@Cipouclette), on rigole, on jauge...
12h et des poussières d'étoiles, on passe au contrôle du matériel. Nous sommes tous déjà équipés. C'est l'heure du repas ? Désolé ce n'est pas prévu... Donc, on fait contrôler nos lames. 2 ou 3 par laseriste car il ne faut pas que la lame s'éteigne pendant le combat, sinon, pas de points !
13h, les délégations sont appelées sur scène. Nous arborons fièrement le drapeau de l'Académie de Sabre Laser de Saint-Gilles-Croix-de-Vie, attaché bien évidemment sur un sabre laser ! Puis, chaque combattant est appelé sur son arène. Nous sommes tous séparés (ou presque), mais dans nos cœurs, nos pensées, nous restons ensemble, unis : chaque victoire est celle de tous !
14h : le Temps des Braves peut débuter. Nous sommes 60 combattants et combattantes venus de toute la France, nous sommes 10 par arène, et devons faire face à des personnes qui comme nous visent la qualification pour le Temps des Téméraires. Seuls les 6 premiers de chaque arène seront qualifiés, mais gardons cela pour plus tard. Les combats commencent, et s'enchaînent. Ils nous mèneront jusqu'à 18h. Chaque personne que nous affrontons mérite sa place à ce Championnat de France, chacun à sa botte : une roulade, une découpe, une salve. Mais jamais nous ne fléchirons ! Nous devons aussi affronter un arbitrage qui se cherche encore, mais c'est le jeu dans un sport qui débute et qui évolue (rejoignez-nous dans l'aventure !).
Et voilà 18h, nous sommes fatigués, éreintés de tous ces combats, mais heureux d'y avoir participé. Nous attendons les résultats, et le couperet tombe, sur 6, seuls William et Baptiste poursuivent. Nous sommes fiers d'eux !
La soirée se poursuit avec un concert du Grand Orchestre d’Harmonie de Cattenom, et des démonstrations de chorégraphies de l'Académie de la Force. L'atmosphère se détend et l'on monte vers le cocktail dinatoire : on débrief, on rencontre sa famille (il se considère le père de tous, mais ne sommes pas tous du côté obscur !), on discute avec les adversaires une nouvelle fois, on les remercie pour les beaux combats que l'on a vécu, on mange, on fait tomber un verre (oupsi il faut faire sortir la serpillère, autant le dire ça va me suivre... et pourtant ce n'est pas moi qui l'ai fait tomber et ce n'était pas mon verre !). Allez, on rentre ? On allume le GPS et en route.

Dimanche ! Maître Pierre prend le départ tôt avec ses deux poulains : Baptiste et William. À l'appart, on garde l'enfant qui ne veut pas se lever, qui râle (c'est qu'il va nous mettre en retard !). Si certains pensaient ne pas avoir à garder des enfants du week-end, c'est raté ! Le départ ne se fait que vers 10h, à pied, chargés comme des Banthas. L'humeur est là, on va soutenir nos amis, nos coéquipiers (c'est qui les meilleurs ? LES SARDINES ! LES SARDINES !).
Lorsque l'on arrive dans la salle, on hurle leurs noms, on les encourage autant que possible. Les matchs vont terminer vers 14h. On espère, on y croit. Mais pour accéder au Temps des Téméraires, il faut faire partie des premiers. William termine honorablement 16ème, et Baptiste 34ème. C'est la fin pour Escrime sur Vie, pour la Vendée, pour les Pays de la Loire. Les nerfs lâchent pour certains. Il est temps de manger, de penser au départ, plus tôt que prévu. Nous avons 10h de route devant nous.
Un dernier regard par-dessus l'épaule, pour certains sur le téléphone, et l'on monte dans le minibus, un pincement au cœur. On allume les téléphones : on s'éloigne de Metz, mais on compte voir les prochains combats. On les suit, on commente le combat, l'arbitrage (aïe) mais au final, on ne peut que féliciter le 1er Champion de France de Sabre Laser : Brice PEREK de Sports Réunis de Colmar.
S'ensuit des dizaines de groupes WhatsApp, des centaines, que dis-je, des milliers de messages, et une arrivée en galaxie vendéenne vers minuit - 1h du matin.

Nous sommes fatigués, mais nous sommes épanouis par ce voyage !

Alors, prêt à nous rejoindre à Escrime sur Vie ? Prêt à pratiquer le Sabre Laser ?

Visuels : Escrime sur Vie  & Myrdin .
Merci à l'Académie de la Force pour l'organisation !

 

Commentaires

Par Élodie POUCLET, le vendredi 24 février à 21:21

Je propose de créer le groupe Whatsapp de ceux qui aime cet article 😁